Salon du fromage de Ciney 2019

Élément
Texte

Éleveurs, transformateurs, consommateurs: tous concernés par la qualité du fromage produit dans nos régions!

Le Salon du fromage de Ciney, c'était encore un succès cette année avec toujours autant d’artisans et de saveurs à nous faire découvrir. De stand en stand les dégustations de fromages, de beurres et de maquées s’enchainaient et ne se ressemblaient pas.

Comment cette idée de transformation a-t-elle germée ? De quelle région sont-ils issus ? Quelles ont été les difficultés tout au long du parcours de recherche de LA recette ? Lait de vaches, chèvres ou brebis comment faire un choix ? Qu’est ce que mangent ces animaux pour donner un si bon goût à leur fromage ? Les questions ont fusé de la part des consommateurs toujours plus curieux d’en apprendre sur le métier des ces personnes dont les produits agrémentent si bien nos repas.

Le GAL Condroz Famenne était présent lui aussi pour l’événement ! Bien que nous ne produisons pas encore (on ne sait jamais 😊) notre propre fromage, nous voulions être là pour valoriser le travail de notre stagiaire, Mattias Borgniet. Étudiant ces derniers mois au GAL et au Pôle Fromager de Ciney, il s’est intéressé à la qualité du lait pour la transformation fromagère.

GAL

L’objectif ici était de sensibiliser les visiteurs du salon au travail réalisé par les éleveurs laitiers à fournir un lait de qualité pour le transformer en fromage.

Pour en parler, 3 questions leur étaient posées.

Quelles caractéristiques pour un bon fromage ?

Le goût, l’esthétique, l’aspect nutritionnel, l’odeur, la texture à chacun de reclasser ces différents critères par ordre d’importance lors du choix d’un fromage.

Comment avoir un bon lait pour un bon fromage ?

Pour s’assurer d’avoir le meilleur lait possible pour la transformation, les éleveurs portent généralement leur attention sur deux choses : la race de leurs animaux et leur alimentation. Les visiteurs étaient donc invités à lier des images de vache à leur race et à identifier des échantillons de nourriture récoltés pour constituer l’assiette de la vache.

Et quand on est artisan fromager, à quoi doit-on faire attention ?

Un fromage déformé et rempli de bulles était finalement présenté sur un plateau pour montrer que malgré toute l’attention porté par les producteurs de lait à l’alimentation et la race, certains incidents pouvaient subvenir après la fabrication du fromage. Appelés butyriques ces bulles sont liées à la présence de bactéries en plus ou moins grande quantité dans la terre. Nous avons dès lors demandé aux personnes de refaire le cycle de production du lait, allant de la culture des aliments à la traite, pour pouvoir pointer les endroits à risque.

Une manière de se rendre compte de toute l’attention portée au lait en amont de la fabrication du fromage par les éleveurs et l’importance de collaborations et d’échanges fructueux entre producteurs et transformateurs.